Karashishi en porcelaine dans le style Kakiemon

Porcelaine style Kakiemon
Japon
Fours Arita 17ème siècle (1660-1690)
22 cm de hauteur

Karashishi en porcelaine de style Kakiemon, reposant sur une base ovale, arborant une robe tachetée décorée aux émaux rouge de fer, bleu, jaune, vert et noir sur la couverte ainsi qu’une cloche autour du cou.
C’est au milieu du 17ème siècle que les porcelaines japonaises décorées d’émaux lumineux commencent à pénétrer le marché européen et captent aussitôt l’attention des Occidentaux.
L’utilisation d’une palette aux couleurs douces composée d’émaux bleu, rouge corail, jaune pâle, vert et noir sur la couverte caractérise le style Kakiemon dont les porcelaines emblématiques sont produites dans les fours d’Arita dès 1660.

-  un modèle similaire de Karashishi dans la collection du Victoria & Albert Museum, n° C.7 1955
- Un modèle similaire de la collection Drayton House illustré dans l’ouvrage « M. Hinton and I. Impey Kakiemon Flowers of Fire » pl.24.
- Une paire similaire à ce modèle, montée en pendule en bronze doré et formant un candélabre, appartenant à la collection du Rezidenzmuseum de Munich est illustrée dans l’ouvrage « Porcelain for Palaces, The Fashion for Japan in Europe : 1650-1750 » pl.146.